Le rapport Lambert

B. La contamination des écosystèmes par les fuites de plastiques

 

​Ce qu'il faut retenir: 

  • La contamination des milieux marins par les plastiques est totale et irréversible

  • 80% des polymères présents en mer proviennent de la terre ferme.

  • Les microplastiques remontent tout au long des réseaux trophiques

  • Microplastiques et macroplastiques perturbent et menacent la santé des animaux contaminés, y compris les humains.

  • Les microplastiques agissent comme des éponges à produits toxiques qui sont ensuite libérés dans les organismes vivants. La concentration importante des polluants organiques consistants dans les microplastiques est inquiétante.

Le problème selon le chercheur Nate Seltenrich est que plus de la moitié des déchets de plastique se retrouvant à la mer coulent et ne se retrouvent plus jamais à la surface. Pire encore, le plastique se décompose lentement, et se répand sous forme de microplastiques. La captation devient alors une illusion, la seule vraie solution se trouve à terre.