Le point sur la recyclabilité ou le réemploi des emballages

Au sommaire:
 
  1. Pourquoi le plastique est-il problématique ?
  2. Quelles solutions pour les récipients en plastique (bouteilles, pots, barquettes) : 
Changer de packaging

Méfiez-vous du green washing !

Plastiques biosourcés, plastiques compostables, cellulose, tetrapack et autres bag-in-box... tous ces packaging alternatifs sont-ils vraiment écologiques ?  

Faisons le point sur le véritable impact écologique de chaque type de packaging:

  • Les plastiques biosourcés ou compostables et les barquettes en cellulose
     

  • Le Tetrapack et autres bag-in-box
     

  • Le verre et les métaux

Les bio-plastiques

Ce qu'il faut savoir :
 

  1. Les nouveaux récipients en plastiques biosourcés et/ou compostables (amidon de maïs et autres) ou les barquettes dites en "cellulose" sont en fait recouverts de plastique à l'intérieur. 
    De ce fait, ils ne sont compostables qu'en compost industriel (élévation de la température>60°) et se dégradent lentement ce qui nécessite une grande quantité de biodéchets par rapport aux emballages afin que le processus de dégradation ait lieu.
    Il faut également que le tri soit impeccable et qu'il n'y ait aucun autre type de plastique. Hormis quelques spécialistes des emballages, personne ne peut faire la distinction.

  2. Ils sont beaucoup plus cher (c'est pour cela que les industriels du plastique veulent les vendre...)

  3. Ils perturbent les flux de tri actuels, en particulier celui du PET (voir cette vidéo très amusante sur le sujet) . En bref, lorsque vous mettez dans votre bac jaune le récipient en plastique compostable de votre fast food préféré, vous contaminez la seule filière de plastique qui marche en pensant faire un bon geste. Heureusement des voix s'élèvent partout pour les interdire, l'Union Européenne a prévu de légiférer sur le sujet, ça urge!

  4. Faire des plastiques en amidon de maïs est une nouvelle catastrophe écologique. En effet pour cette culture, on prend de nouvelles terres agricoles ce qui veut dire déforestation et de plus il faut 454 litres d'eau pour 1 kg de maïs !

 

En conclusion, certains films plastiques compostables sont une bonne idée pour faire des sacs par exemple. Ils sont faciles à composter chez vous et peuvent contenir vos biodéchets; par contre en faire des récipients est une catastrophe pour toutes les raisons que nous venons d'explorer. Pour plus d'informations, cliquez ici

Le Tetrapak et autres bag-in-box

  1. Ils ont l'extérieur en carton. De ce fait, une grande majorité des consommateurs les pensent recyclables mais ce sont des multicouches de matériaux différents, absolument pas recyclables
     

  2. Tetrapak s’est associée à Veolia, leader mondial de la gestion des ressources, dans un partenariat innovant en vue de permettre le recyclage d’ici 2025 de tous les composants des briques alimentaires usagées collectées dans l’Union Européenne (communiqué du 19 novembre 2018).
    Après plus de 50 ans de commercialisation, il était temps de se préoccuper du recyclage !

Le verre et les métaux

  1. Les matériaux permanents tels que le verre et les métaux sont les seuls qui peuvent être recyclés facilement et à l'infini. Ils permettent surtout de refaire le même objet qu'à l'origine. 
    De ce fait, ils sont les seuls qui ont des filières de recyclage bien en place et efficaces économiquement dans de nombreux pays.

     

  2. Il faut tout de même préciser que le recyclage n'est pas parfait et est très consommateur de ressources (transport, énergie pour trier puis refaire le même objet). La réduction et la réutilisation des emballages réalisés dans ces matériaux restent les meilleures solutions.