Actualités

csm_Ok_Compost_Startseite_neu_c6facd5422

Les plastiques végétaux sont-ils vraiment écologiques ? 

Face au tsunami de la pollution plastique, de plus en plus de consommateurs font attention à la qualité environnementale des emballages. Nombre d'entre eux se tournent à présent vers les emballages en plastique bio-sourcé, composés entièrement ou en partie de matière première végétale. Mais s'agit-il véritablement d'une bonne solution d'un point de vue environnemental ? Nos réponses à cette question

Fin du conditionnement plastique dans la restauration collective: Agores publie son Livre Blanc

Réalisé pour faciliter la transition vers des contenants plus durables suite au vote de la Loi Egalim, le diagnostique réalisé par l'Agores émet 31 recommandations dans une double démarche de prévention et de précaution à l’intention des professionnels de la restauration, des élus, de l’Education nationale, du CNPTF, des organismes de formation et des membres de l’Agores.

biosourceetbiodegradable.jpg

13-05-2019

Plastiques biosourcés et biodégradables: attention à ne pas confondre !

 

Ce n'est pas parce qu'un plastique est biosourcé qu'il est biodégradable. Qu'il soit d'origine biologique ou d'origine fossile, il n'existe pas aujourd'hui de plastique qui se dégrade naturellement. Le plastique biosourcé permet bien sûr de réduire notre dépendance aux produits pétroliers et de diminuer l’empreinte carbone liée à la production de résines, mais seulement à condition d’utiliser les matières premières adéquates et avec toujours la question de l’impact sur les écosystèmes et de la concurrence avec les cultures alimentaires. 

sacsplastiquesnonbiodegradables.jpg

29-04-2019

Les sacs plastiques biodégradables le sont-ils vraiment ?

 

Des chercheurs britanniques viennent de montrer que même après plusieurs années passées sous terre, en mer ou à l'air libre, les sacs plastiques dits "biodégradables" ne changent d'état que de façon minime.

03-05-2019

SolZero, lauréat à l'appel à projet de CITEO

 

SolZero lauréat de l’appel à projet de CITEO vers 100% d’emballages recyclables ou réemployables. Un partenariat qui va aider les clients de SolZero à développer des solutions industrielles. 

ilesbaleares.jpg

19-04-2019

Lutte contre la pollution plastique aux Baléares

 

En février dernier, le gouvernement des îles Baléares a adopté des mesures inédites se plaçant ainsi en pionnier de l’économie circulaire en Europe. L’objectif est d’atteindre une réduction des déchets générés de 10% d’ici 2021 et 20% d’ici 2030, de réduire le gaspillage alimentaire de 50% d’ici 2030 et de favoriser une gestion circulaire globale des déchets. La loi favorise notamment la réutilisation par rapport à l’usage unique

suremballage.jpeg

18-04-2019

Suremballage... les images en disent long
 

Pour nous aider à nous représenter ce qu’est la surconsommation, Antoine Repessé, photographe lillois, a eu l’idée d’amasser pendant quatre ans des déchets du quotidien. En plongeant ses modèles dans un océan de bouteilles plastiques et sous des montagnes d'emballages de produits en tous genres, il donne une dimension bien concrète à cette problématique environnementale : la gestion des déchets.

Voir toutes les photos

associationtoulousaineboiteverreaemporte

18-04-2019

A Toulouse, exit les barquettes en plastique !
 

L'association toulousaine Etic Emballages créée en janvier dernier, a décidé de réduire les emballages jetables. Pour passer de l’idée à la pratique, elle va mener un test dans dix restaurants de la ville, en remplaçant les emballages jetables des repas par des boîtes en verre consignées. Découvrez leur sympathique vidéo "En boîte le plat», tournée à l'attention des restaurants qui proposent des plats à emporter. Voir la vidéo

17-04-2019

SolZero au salon Restau'Co

Le fondateur de SolZero, Emmanuel Auberger et son équipe étaient présents au salon professionnel Restau'Co qui s'est tenu mercredi 17 avril à Portes de Versailles à Paris. Ce salon réunit chaque année tous les professionnels de la restauration collective en France. SolZero a pu échanger avec nombre d'entre eux et leur proposer ses solutions pour réutiliser les contenants alimentaires afin de mettre fin au plastique à usage unique. L'alternative proposée par SolZero a été très bien accueillie et plusieurs acteurs de la restauration collective souhaitent creuser davantage ces solutions. 

logolautrecuisine.jpg

10-04-2019

SolZero dans la presse professionnelle
 

Dans son dernier numéro publié en avril dernier, le magazine L'autre cuisine" à destination des professionnels de la restauration collective a consacré un encadré spécial à SolZero dans son article sur les alternatives aux plastiques. SolZero est présenté comme une solution novatrice pour les entreprises qui devront s'affranchir des contenants plastiques suite à la loi Egalim. Lire tout l'article

nanoparticules.jpg

10-04-2019

Nouveau rapport sur les effets nocifs du plastique sur la santé
 

Dans son nouveau rapport publié en février 2019 et intitulé «plastique et santé : le coût caché d’une planète plastique », le Center for International Environmental Law (CIEL) alerte sur l'impact sanitaire du plastique tout au long de son cycle de vie.

Depuis son extraction et sa transformation en matière plastique jusqu'à son traitement en fin de vie, le plastique présente de très nombreux dangers pour la santé à cause de la diffusion des micro-particules qu'ils produit. Ces dernières contaminent toutes les zones environnementales (air, eau et sol), mais aussi tous les éléments avec lesquels elles entrent en contact (nourriture, peau, etc). Le rapport est long mais exhaustif quand à la nocivité sanitaire du plastique. Parmi ses principales recommandations, la réduction de la production et de l’utilisation du plastique. 

biocoopconceptstore.jpg

30-03-2019

Un nouveau concept store anti déchet

Biocoop annonce Anti Déchet Nation, un nouveau concept store pour "engager les clients dans une démarche de progrès pour limiter les déchets, réutiliser les contenants ou les recycler." Bravo à Biocoop qui retrouve son esprit pionnier !

WeEuropeans.jpg

23-03-2019

Elections européennes: les préoccupations écologiques en tête des propositions les plus plébiscitées par les citoyens français

En prévision des élections européennes qui auront lieu au mois de mai prochain, les deux associations à but non-lucratif transnationales CIVICO Europa et MAKE.ORG, ont lancé We Europeans, une campagne civique de mobilisation et de réappropriation du projet européen par les citoyens de tous les pays de l’Union Européenne.

Pendant 5 semaines, les citoyennes et citoyens de chaque pays ont proposé leurs solutions et voté sur celles de leurs concitoyens afin de répondre à la question « comment réinventer l'Europe ».

A l’issue de cette consultation (22 mars dernier) qui a réuni 1,7 million de participants, 30 000 propositions et 11,3 millions de votes, les citoyens de chaque pays ont sélectionné 10 propositions sur lesquelles tous les Européens voteront.
 

Parmi les 10 propositions les plus plébiscitées par les citoyens français, les préoccupations écologiques sont arrivées en tête. La proposition qui a notamment remporté le plus de voix suggère le remplacement des produits plastiques par des solutions biodégradables et des systèmes de consignes.

ThorntonLondon.jpg

07-03-2019

Best-practice en Angleterre: l'introduction de rayons sans plastique dans un magasin indépendant augmente ses ventes de 4%  

Après avoir introduit 1.700 produits sans emballages plastiques en novembre dernier, le magasin indépendant Thornton’s Budgens basé à Londres a vu ses ventes augmenter de 4% ! Interrogé sur sa démarche

innovante menée en collaboration avec l’association "A plastic Planet", le propriétaire a expliqué que l’introduction de rayons sans plastiques a attiré de nouveaux clients. Il a ajouté qu’un grand nombre d’entre eux a passé plus d’une heure dans les transports publics afin d’atteindre le magasin dans le seul but de réduire ses emballages.

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à privilégier ce genre de solutions. A quand les premières expériences en France ?

articlewwfplastique.jpg

06-03-2019

WWF appelle à l'action pour lutter contre la pollution plastique. Bas les masques !

Dans son récent rapport sur la pollution plastique, le WWF appelle à agir dans de nouvelles directions pour lutter contre la pollution plastique en soulignant les limites du modèle de recyclage actuel. Le rapport indique en effet que "nous ne parvenons pas à fermer la boucle du plastique pour deux raisons : l’industrie du recyclage n’est pas rentable et ne parvient pas à se développer, les consommateurs disposent d’un choix limité d’alternatives durables au plastique."

En d'autres termes, le recyclage du plastique ne marche pas et il est urgent d'offrir des alternatives d'emballages adaptées à une économie circulaire.

Par ailleurs, le WWF souligne que "la pollution plastique a un coût qui n’est pas supporté par l’ensemble des acteurs tirant profit de la production et de l’utilisation du plastique".

A présent, le prix du plastique doit intégrer l'ensemble de son coût environnemental pour permettre à des alternatives durables d'émerger.

brunepoirson.jpg

21-02-2019

Le gouvernement signe avec une douzaine d’acteurs un pacte national sur les emballages plastiques

SolZero salue l'initiative de la secrétaire d’État Brune Poirson qui vient de signer un pacte avec douze grandes entreprises de l'agro-alimentaire dans le but de réduire drastiquement l'usage du plastique. Les deux premiers points de ce pacte donnent notamment la priorité à la réduction et la réutilisation des emballages: ​

  1. "L’élimination des emballages en plastique problématiques ou inutiles par de nouvelles conceptions, l’innovation, et les nouveaux modèles de distribution est une priorité

  2. Les modèles de réutilisation sont mis en place, lorsque cela est pertinent, afin de réduire le recours aux emballages à usage unique."

18-02-2019

Food Service : sortir du plastique à usage unique, c’est parti !

Alors que certains cherchent à remplacer leur plastique à usage unique par un autre type de plastique biosourcé ou compostable, des alternatives qui très vite posent plus de problèmes qu’elles n’en résolvent (voir notre point sur les bio-plastiques), d’autres plus innovants développent le réemploi avec le verre et l’inox. Certes, il y a des défis à relever notamment en termes de logistique et d’organisation mais les retours sur les premières expériences de réemploi sont très positifs: excellente perception consommateur, gestion des déchets facilitée, une solution vraiment pérenne et durable, en bref pas de green washing. Et cerise sur le gâteau, c’est tellement plus beau !

berkeley.jpg

14-02-2019

Berkeley, Californie: un grand pas en avant dans la lutte contre les jetables

En janvier dernier, le conseil municipal de Berkeley a voté à l’unanimité une délibération visant à limiter les récipients jetables, aujourd’hui massivement utilisés pour la vente à emporter. Cette décision prévoit notamment d’interdire l’utilisation de contenants jetables pour les repas pris sur place dans les fast-food et de rendre payant l’utilisation de gobelets à usage unique cartonnés, pour inciter les consommateurs à choisir systématiquement l’option réutilisable. 

investisseurs.jpg

09-02-2019

La pollution plastique : un facteur important pour les investisseurs

Dans un récent article sur les facteurs à l'origine des décisions des investisseurs, Hamish Chamberlayne, directeur de la gestion ISR du fond d'investissement Janus Henderson, explique en quoi l'utilisation responsable des plastiques est un facteur important pour évaluer la durabilité d'une entreprise.​

Est-ce que cela fonctionne aujourd’hui en France ? Est-ce une solution d’avenir ? Que deviennent les emballages compostables une fois jetés dans la poubelle ? Sophie Bonnier, manager Eco-conception / RSE chez Citeo (Eco-Emballages) fait le tour des questions et des idées reçues autour du compostage. 

07-02-2019

CITEO a organisé cette semaine un séminaire sur le recyclage des plastiques.
 

Le sujet est passionnant et la recherche avance. Hors de la filière du PET recyclé transparent (vos bouteilles d'eau principalement), pour l'instant aucune solution viable n'existe pour recycler les plastiques. Le recyclage chimique du plastique est intéressant mais Citeo précise "uniquement si le process lui-même ne génère pas d’impact négatif. Si en revanche, ces procédés donnent des arguments aux plasturgistes pour continuer de produire plus et mettre sur le marché des matériaux complexes, sans réfléchir à leur éco-conception, le risque est de passer à côté d’un modèle économique plus vertueux, nécessaire à la préservation des ressources. Les politiques de prévention, associées à des dispositifs réglementaires en Europe et ailleurs seront sans doute nécessaires pour garantir le respect d’une hiérarchie des priorités."En bref, le recyclage du plastique est-il économiquement viable ? aura-t-il un impact environnemental vraiment favorable ? Réduire et Réutiliser les emballages sont des solutions bien meilleures, ne nécessitant pas les centaines de millions d'euros d'investissement de recherche.

Terracycle annonce le lancement de Loop en partenariat avec Carrefour et plusieurs grandes multinationales au forum de Davos: enfin un engagement concret pour trouver des solutions au plastique à usage unique en éliminant la source du problème. Les matériaux permanents, comme le verre et le métal permettent le réemploi et sont largement recyclés, ils offrent la bonne solution pour une offre développement durable. Une revue complète du projet Loop est disponible sur la version digitale (gratuite) de Packaging world March 2019 edition (www.packworld.com)

empirelesechos.jpg

16-01-2019

L'empire contre-attaque

Attaquées, les multinationales du plastique organisent leur riposte, titre un article dans Les Echos.

Une trentaine de groupes comme Total, BASF ou P & G vont financer des projets luttant contre la pollution plastique à hauteur d'un milliard de dollars.
Greenpeace dénonce « un effort désespéré pour maintenir le statu quo »

Mon commentaire: une initiative qui empêche surtout les pays émergents de mieux gérer leurs déchets et pour les pays développés de s'affranchir du plastique à usage unique. 

 

Les bonnes solutions sont la réduction et la réutilisation des emballages.

06-01-2019
Bonne année ... 2025 !

 

En effet, ils nous ont tous annoncé un monde merveilleux pour 2025 :

• Emmanuel Macron : 100% de plastique recyclé en 2025 (promesse de campagne)

• Nos parlementaires français : élimination du plastique dans les cantines scolaires en 2025 (loi Egalim septembre 2018)

• Nos parlementaires européens : huit produits plastiques à usage unique interdits dès 2021 (loi votée en décembre 2018), ils sont en avance à Strasbourg !

• Danone-Pepsi-Nestlé nous promettent de n’utiliser que du PET 100% en matière recyclée en 2025

• Tetra-Pack nous annonce avoir la solution avec Veolia pour rendre enfin recyclables leurs emballages en 2025
 

En Chine, 2025 sera l’année du "serpent de bois". Chez nous, agissons pour que toutes ces belles promesses ne fassent pas de 2025 l’année de la "langue de bois" !

19-12-2018

L’UE interdit 8 produits plastiques à usage unique et étend le principe ¨pollueur-payeur¨. 
 

Les instances de l'union européenne sont arrivées à un accord dans la nuit du 18 décembre sur le contenu de la Directive européenne relative au plastique à usage unique.